VOYAGE NATURALISTE AUX ACORES CÉTACÉS, OISEAUX MARINS ET VOLCANS

Un voyage naturaliste et scientifique sur les dauphins et baleines aux Açores


  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Dauphin de Risso (Grampus griseus), observé et étudié lors d'une sortie en mer, durant le voyage naturaliste d'observation et d'étude des cétacés aux Açores.1/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Crête bosselée de deux cachalots (Physeter macrocephalus), une femelle et un petit de l'année.2/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba) effectuant de nombreux sauts, soit pour se débarrasser de parasites, soit pour faire une démonstration de force.3/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Dauphin de Risso (Grampus griseus), observé et étudié lors d'une sortie en mer, durant le voyage naturaliste d'observation et d'étude des cétacés aux Açores.4/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Dauphins bleu et blanc (Stenella coeruleoalba), observé lors d'une sortie en mer durant le voyage d'observation et d'étude des cétacés aux Açores.5/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Calmar (espèce indéterminée) régurgité par un cachalot (Macrocephalus physeter) et collecté par nos soins.6/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Paysages de Pico, lors d'une journée "découverte des paysages et de la culture de Pico et ses volcans".7/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Paysages de Pico, lors d'une journée "découverte des paysages et de la culture de Pico et ses volcans". Un des nombreux lacs du Parc Naturel.8/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Sternes au repos sur un rocher à Pico.9/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Nouvelle terre de Capelinhos, à Faial. Observé durant une journée "découverte des paysages, des volcans et de la culture de l'île de Faial).10/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Nouvelle terre de Capelinhos, à Faial. Observé durant une journée "découverte des paysages, des volcans et de la culture de l'île de Faial).11/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Paysage de bocages sur l'île de Faial.12/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Le phare brisé de Ribeirinhas de l'île de Faial.13/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Photo de groupe lors d'une sortie en forêt pour l'observation du seul mammifère endémique des Açores, la chauve souris diurne des Açores, appelé la Noctule des Açores (Nyctalus azoreu).14/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Photo de groupe lors d'une sortie en forêt pour l'observation du seul mammifère endémique des Açores, la chauve souris diurne des Açores, appelé la Noctule des Açores (Nyctalus azoreu).15/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Plage de sable noir, issu de l'érosion des roches volcaniques.16/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Photo de groupe lors d'une sortie en forêt pour l'observation du seul mammifère endémique des Açores, la chauve souris diurne des Açores, appelé la Noctule des Açores (Nyctalus azoreu).17/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Participante à la proue de notre bateau, pour l'observation des dauphins à l'étrave.18/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Dauphins communs (Delphinus delphis) fuyant à grande vitesse un prédateur;19/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Dauphin commun (Delphinus delphis) reconnaissable à son sablier jaune qui se dessine sur son flanc.20/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Event d'un Cachalot (Physeter macrocephalus) et son souffle se dirigeant vers l'avant et vers la gauche.21/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Puffin cendré en vol (Calonectris borealis). Les Açores ont la plus grande colonie nicheuse de puffins cendrés d'Europe.22/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Events de deux cachalots (Physeter macrocephalus), une femelle et un juvénile.23/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Collecte d'un poisson mort retrouvé dans un déchet ramassé en mer. Il sera analysé, dans la science rien ne se perd.24/25

  • Voyage naturaliste, cétacés, Açores

    Vue sur la baie de Porto Pim, depuis la monte da Guia.25/25

AVANT GOÛT :

Imaginez seulement! Vous êtes sur un bateau, pas si loin, au large des côtes des Açores, un monde s’ouvre sous vos pieds. Vous êtes sur les flots, à chevaucher votre destrier, à la recherche d’un regard croisé avec l’un de ces grands prédateurs dont on parle tant mais que l’on voit peu de la côte… « Souffle » crie quelqu’un sur le bateau, c’est sans doute un Cachalot! Après une approche éthique et écologique, des prises de vues et des explications naturalistes et scientifiques, nous attendons un autre cadeau de dame Nature. L’écume au loin se fait plus perceptible, serait-ce un groupe de Dauphins communs? Probablement!

DÉROULEMENT :

Jour 1 : l’île de Faial – transfert à hôtel et découverte du village
A l’arrivée, transfert vers l’hôtel rural à Porto Pim. En fonction de l’heure d’arrivée, dîner et brève présentation de l’histoire naturelle des Açores et du programme de la semaine.

Jour 2 : Sortie en mer
Départ à 8h pour une sortie en mer de deux fois 4h. 8h les yeux rivés sur la mer, pour détecter un aileron dorsal, une caudale qui sonde, un souffle au loin. 8h à la découverte des cétacés de l’archipel des Açores, accompagnés des explications scientifiques et naturalistes de vos guides.
Entre midi et 14h30, une pause déjeuner bien méritée vous permettra de découvrir un port de Pico, Faial ou du Sud de S. Jorge mais aussi de reposer vos yeux, votre corps et votre esprit.
Vous êtes libres le soir de vous restaurer sur votre lieu de villégiature, de visiter, de mettre des mots sur vos premières découvertes puis de fermer les yeux pour laisser continuer le rêve.

Jour 3 : Sortie en mer
Cette seconde journée en mer vous promet encore de merveilleuses découvertes. Pleins d’espoir, l‘œil plus agueri, chacun se permet d’émettre des vœux sur l’espèce qu’il voudra observer aujour’hui. Vous savez maintenant comment détecter les animaux, identifier les espèces. Vous osez vous investir un peu plus dans la collecte de données, donner la mains aux scientifiques qui nous accompagnent, pour vous aussi participer à la sauvegarde de ces espèces que vous avez admirez toute la journée.
Une pause déjeuner de 2h30 vous permettra d’accoster dans un nouveau port, et de vous reposer un peu pour la suite des évènements.​

Jour 4 : Tour de l’île de Faial et après-midi libre
Puisqu’il est impensable de passer un séjour aux Açores sans fouler ses terres, nous vous proposons de partir découvrir l’île de Faial, de ses côtes jusqu’aux zones humides, en passant par les forêts humides sub-tropicales et les zones d’altitudes. Tout aussi riche en découverte que vos sorties en mer, votre balade à terre vous permettra d’observer différentes espèces d’oiseaux selon les habitats traversés, dont certaines endémiques.
Une après-midi libre vous permettra de marcher en fonction de vos envies sur l’île bleue (surnom du aux massif d’hortensias qui fleurissent sur l’île en été). N’ayez crainte de vous ennuyer, l’île est un concentré de toutes les formations volcaniques de l’archipel. Vous pourrez également y visiter le Fort de Santa Cruz et le port d’Horta.

Jour 5 : Sortie en mer
Pour cette troisième sortie en mer, vous sous sentez déjà comme un naturaliste en herbe. Vous avez en main la liste des espèces que vous n’avez pas encore vu et que vous espérez pour cette belle journée. Vous espérez la baleine bleue, le plus grand mammifère de la planète (30 mètres pour 170 tonnes !), ou bien l’orque, ce prédateur majestueux, vous savez que c’est possible, alors vous guettez les eaux, à la recherche d’un rêve, encore !
Bien obligés de vous reposer et de vous substanter, pas d’inquiétude, vous repartez 4h en mer, après la pause déjeuner.

Jour 6 : Tour de l’île de pico
Il y a temps d’îles à visiter dans l’Archipel des Açores. Et c’est le tour de l’île de Pico qui vous est proposé pour ce 6e jour de votre séjour. Pico, c’est l’île noire, noire de ses volcans, de ses coulées de lave plongeant dans l’océan, noire de ses maisons construites dans des blocs de lave dans certains villages. Pico c’est un volcan culminant à 2351m. Pico ce sont des tunnels de lave mais aussi des vignobles classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Vous pourrez parcourir tout au long de cette journée, les abords des lacs et marais de l’îles, mais aussi des forêts endémiques, à la découverte des oiseaux et des habitats de Pico. Accompagnés d’ornithologistes et de scientifiques réputés, vous ne cesserez d’apprendre, de découvrir des espèces parfois jamais vues et ne manquerez pas de vous retourner tout au long de votre balades sur des panoramas majestueux.

Jour 7 : sortie en mer et sortie ornithologiste de nuit
Pour ce 7e jour de votre séjour, votre sortie en mer habituellement de 8h (et oui, vous avez pris vos petites habitudes), sera écourtée d’une heure. Pas d’inquiétude, 7h, ça vous laisse le temps d’observer de nombreux cétacés, mais peut-être aussi requins, raies et tortues.
Après vos quatres premières heures d’observations, profitez bien de votre pause déjeuner car l’après-midi et la soirée risquent bien de vous réserver des surprises. Outres les animaux encore observables en mer pendant 3h, vous partirez, juste après le dîner, à la découverte d’une des plus grandes colonies d’oiseaux marins des Açores avec un expert local.

Jour 8 : Sortie en mer
Vous y êtes, votre dernière sortie en mer. La sortie de tous les espoirs, de toutes les promesses. Chacun se donne les moyens de voir, de chercher, de détecter le moindre indice d’une présence animale, pour profiter une dernière fois, pendant quelques heures, des cadeaux de dame nature. Certains espèrent revoir les dauphins communs à l’étraves, d’autres la caudale du cachalot qui sonde pour 1h30 de chasse aux calamars, et quelques-uns ne désespèrent pas de voir apparaître le très discret Ziphius.
A la pause déjeuner, vous vous remémorer déjà vos souvenirs, en attendant l’heure du départ pour Lisbonne.

Jour 9 : Lisbonne
Petit déjeuner à Lisbonne, transfert vers l’Aéroport et vol vers Paris.

CONTENU :

    Ce voyage inclue:

  • Les vols aller-retour au départ de Paris*
  • Les taxes aériennes,
  • Pension complète en chambre double ou twin, petit déjeuner en brasserie, pique-nique le midi et restaurant le soir, fourniture du linge de chambre et du linge de bain,
  • 8 sortie en mer d’une journée à la découverte de la faune marine des Açores,
  • Les prestations naturalistes et photographiques du guide accompagnateur,
  • L’accompagnement par des scientifiques locaux,
  • Tous les transports du jour 1 au jour 9,
  • Droits d’entrées dans les réserves.
  • * Il est tout à fait envisageable d’étudier un départ d’une autre ville : contactez nous pour établir un devis.
  • Ce voyage n’inclue pas:

  • Le transport pour vous acheminer à l’aéroport,
  • Les surtaxes aériennes en cas d’excédent de bagages ou de hausse carburant,
  • Les pourboires,
  • Vos dépenses personnelles: boissons, souvenirs…
  • Les assurances facultatives.

CONSEILS :

– Emportez avec vous tout le matériel photo dont vous disposez, il en vaut mieux trop que pas assez, et la balade étant sur une distance courte, vous ne serez pas trop lésés.
– Crème solaire, chapeau et lunettes de soleil sont de mise.
– La balade est facile d’accès, mais des chaussures de marches sont préférables, ainsi que des vêtements que vous ne regretterez pas de salir.
– Apportez votre bonne humeur, votre curiosité et votre créativité

Voyage distribué par notre agence de voyage partenaire : ESCURSIA, le voyage curieux - (voyages naturalistes et séjours nature)

INFOS PRATIQUES

2990 € 8
jours

Île de Faial
Açores

10 personnes maximum

06 49 00 00 49 RESERVEZ
Prochains départs 04/05/2019 10/09/2019
100% naturaliste: observation des animaux accompagnée de scientifiques locaux et d’une éco-guide photographe naturaliste
Un superbe séjour en septembre à l’île de Faial (Açores). Un émerveillement continu lors des sorties marines à la rencontre des cétacés, mais aussi au cours des balades naturalistes (oiseaux, paysages, géologie…), sur Faial et sur Pico autre île toute proche. Un plaisir permanent conforté par l’accueil et l’implication de notre guide Stéphanie et des responsables, naturalistes locaux passionnés et spécialisés en faune et milieu marins. Gilles

POINTS FORTS :

– Stéphanie Vigetta votre guide naturaliste et photographe pour ce séjour

​- Accompagnement lors des balades naturalistes par des scientifiques locaux

​- Petit groupe de 10 participants maximum

​- Pas moins de 5 sorties en mer pour observer les cétacés

​- L’approche d’un rêve

​- La participation à la sauvegarde de notre planète

​- L’immersion complète dans une culture marine et une ambiance naturaliste

LE PLUS "SCIENTIFIQUES"

Votre guide Escursia, naturaliste et scientifique, formée en écologie marine, cétologie mais aussi en
photographie vous accompagnera tout au long de votre séjour. Des scientifiques locaux viendront
compléter votre perception écologique et naturaliste du moment. Vous pourrez participez à la collecte
de données scientifiques (photo-identification, prise de données sur la structure du groupe, le
comportement, les sondes, les interactions sociales, l’environnement).
Participer à la collecte de données scientifiques sur les cétacés, c’est faire avancer la recherche, pour
mieux connaître et donc mieux protéger ces animaux qui nous font tant rêver. C’est aussi une manière
d’appréhender les sorties en mer différemment, d’apprendre et de voir les choses autrement. En
participant à des sorties cétacés aux Açores, vous serez spectateur au premier rang. Mais en participant
à des sorties cétacés aux Açores avec l’équipe de scientifiques-naturalistes d’Escursia, vous serez
acteur !

LE PLUS "CÉTACÉS" :

Avec pas moins de 8 sorties en mer lors de votre séjour, vous aurez l’opportunité d’observer de nombreuses espèces de cétacés.
27 espèces parmi les delphinidés, les ziphiidés, les kogiidés, les cachalots, les balénidés et les balénoptéridés ont déjà été répertoriées aux Açores, ce qui ne représente pas moins d’un tiers de la totalité des espèces de cétacés !

ESPÈCES OBSERVABLES:

– En Mai :Cachalot (Physeter macrocephalus),Grand dauphin (Tursiops truncatus), Dauphin commun (Delphinus delfis), Dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba), Dauphin de Risso (Grampus griseus), Globicéphale tropical(Globicephala macrorhynchus), Baleine à bosse (Megaptera novaeangliae), Baleine bleue (Balaenoptera musculus), Rorqual commun (Balaenoptera physalus), Rorqual boréal (Balaenoptera borealis), Rorqual de Minke (Balaenoptera acutorostrata), Rorqual de Bryde (Balaenoptera edeni), Ziphius (Ziphius cavirostris), Baleine à bec de Sowerby(Mesoplodon bidens) Baleine à bec de Blainville (Mesoplodon densirostris), Hyperoodon boréal (Hyperoodon ampullatus), Pseudorque (Pseudorca crassidens), Orque (Orcinus orca), Cachalot pygmé (Kogia breviceps).

​- En Septembre : Cachalot (Physeter macrocephalus), Dauphin tacheté (Stenella frontalis), Grand dauphin (Tursiops truncatus), Dauphin commun (Delphinus delfis), Dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba), Dauphin de Risso (Grampus griseus), Globicéphale tropical(Globicephala macrorhynchus), Ziphius (Ziphius cavirostris), Baleine à bec de Sowerby(Mesoplodon bidens) Baleine à bec de Blainville (Mesoplodon densirostris), Hyperoodon boréal (Hyperoodon ampullatus), Pseudorque (Pseudorca crassidens), Orque (Orcinus orca), Cachalot pygmé (Kogia breviceps).